( 27 mars, 2017 )

Maladie de la prostate

4- Avertissement

Tout patient en cours de traitement par les produits de l’Etablissement Mondial « Plus Jamais la Maladie de la Prostate » (P.J.M.P.) de Saint Antoine de Padoue devra éviter de prendre des produits autres que ceux prescrits ou à prescrire par le Président Directeur général de l’Ets Mondial « Plus Jamais la Maladie de la Prostate » (P.J.M.P.) de Saint Antoine de Padoue.
Car, le mélange de plusieurs produits peut entraîner d’autres complications dont le président directeur général de l’Ets Mondial « Plus Jamais la Maladie de la Prostate » (P.J.M.P.) de Saint Antoine de Padoue ne serait pas tenu pour responsable.
Toute consommation de produits outre que ceux de mon établissement doit être signalée avant leur prise.

5- Recommandations
Eviter de prendre certains produits notamment :
Le produits aphrodisiaques, à savoir : le viagra et autres stimulants ;
Le vin blanc ;
Le champagne et autres boissons nuisibles pour l’organisme des hommes de sexe masculin.
Par ailleurs, il est recommandé pour ceux qui ont déjà acquis l’âge de 40 ans, de contrôler leurs alimentations.

Message
Quelques conseils très importants du PDG de l’établissement mondial « Plus Jamais la Maladie de la Prostate » (P.J.M.P.) de Saint Antoine de Padoue au Bénin

*Le président directeur général de l’établissement mondial « Plus Jamais la Maladie de la Prostate » (P.J.M.P.) de Saint Antoine de Padoue au Bénin
*Professeur universel HOUNDAGNON Simon Antoine ;
*Réparateur des dégâts causés par les autres,
En collaboration avec les Professeurs Agrégés en Urologie du monde entier
Vous prodigue quelques conseils sur les traitements réfractifs…

L’intervention chirurgicale et les autres traitements réfractifs sont du ressort de l’Urologue. Ces interventions sont généralement inefficaces. La chirurgie, en particulier, devrait être évitée, sauf en présence d’une indication précise (comme sténose du col de la vessie ou un rétrécissement de l’urètre).
Par conséquent, il est déconseillé à toute personne malade de la prostate de se laisser opérée, car l’établissement mondial « Plus Jamais la Maladie de la Prostate » (P.J.M.P.) de Saint Antoine de Padoue au Bénin dispose des produits adéquats pour guérir le rétrécissement de l’urètre avec toutes ses complications même le cancer de la prostate quelle que soit son évolution et que c’est le bénin seul, sur la planète, qui traite la maladie de la prostate quelles que soient ses complications et la guérir définitivement sans aucune intervention chirurgicale.

Avertissement
Le président directeur général de l’établissement mondial « Plus Jamais la Maladie de la Prostate » (P.J.M.P.) de Saint Antoine de Padoue au Bénin martèle :
« Tout patient ayant reçu le traitement de notre établissement mondial « Plus Jamais la Maladie de la Prostate » (P.J.M.P.) de Saint Antoine de Padoue et en plein traitement, doit éviter de mélanger ou d’agencer d’autres produits pharmaceutiques. »

( 27 mars, 2017 )

Plus jamais la maladie de la prostate

Quels sont les traitements possibles de l’hypertrophie bénigne de la prostate ?

POSOLOGIE : Traitement de la maladie de la prostate par les produits de l’Ets « P.J.M.P. »

Les produits :
Le produit n°1 consiste à éliminer à jamais les nodules de la prostate ;
Le produit n°2 consiste à anéantir pour toute la vie du malade le cancer de la, prostate ;
Le produit n°3 consiste à désinfecter définitivement la vessie et les deux (02) testicules du malade et lui purifier le sang contre les débris de la prostate qui entraînent la maladie de la tremblote aux malades, purifie le cœur contre les palpitations, nettoie le cerveau contre la dépression nerveuse et mentale, la perte de mémoire, la réduction de l’acuité visuelle.
Ce produit se prend une seule fois dans la vie du patient ;
Les produits d’entretien de la quatrième phase 1 et de quatrième phase 2.

1- Deux (02) semaines traitement préventif de la maladie de la prostate pour éviter de souffrir de cette maladie
Personnes cibles : le traitement préventif concerne uniquement les jeunes de vingt cinq (25) à trente cinq (35) ans.
Il faut se procurer de deux flacons de produits suivants que l’on prend jusqu’à leur épuisement : un flacon du produit n°1 et un flacon du produit n°2.

Produit n°1 : On commence le traitement par le produit n°1, à savoir :
1 petit verre de 40ml (talokpémi) à jeun le matin avant le petit déjeuner qui pourrait intervenir au moins mn après ;
1 petit verre de 40 ml à midi avant le repas ;
1 petit verre de 40ml le soir avant le repas.

Produit n°2 : le lendemain, même scénario :
1petit verre de 40ml (talokpémi) à jeun le matin avant le petit déjeuner qui pourrait intervenir au moins 5 mn après ;
1 petit verre de 40 ml à midi avant le repas ;
1 petit verre de 40ml le soir avant le repas.

2- Phase du traitement curatif de la maladie de la prostate et de toutes ses complications jusqu’à l’étape cancéreuse
Personnes cibles :
Le traitement curatif concerne :
Pour six (06) semaine de soins, les patients qui ont plus de 40 ans voire 80 ans qui n’ont jamais été opérés et qui n’ont jamais reçu la sonde,
Pour huit (08) semaines de soins, les patients qui ont connu la sonde ou qui ont été opérés une ou plusieurs fois ou encore
Pour douze (12) semaines de soins, les patients qui sont à l’échelle cancéreuse dans la maladie.

Produit n°1 :
On commence le traitement par le produit n°1, à savoir :
1petit verre de 40ml (talokpémi) à jeun le matin avant le petit déjeuner qui pourrait intervenir au moins 5 mn après ;
1 petit verre de 40 ml à midi avant le repas ;
1 petit verre de 40ml le soir avant le repas.

Produit n°2 : le lendemain, même scénario :
1petit verre de 40ml (talokpémi) à jeun le matin avant le petit déjeuner qui pourrait intervenir au moins 5 mn après ;
1 petit verre de 40 ml à midi avant le repas ;
1 petit verre de 40ml le soir avant le repas.
La prise des deux (02) produits étant suivie alternativement pendant seize (16) jours, ce qui fera huit (08) jours pour le produit n°1 et huit (08) jours pour le produit n°2.
NB : Le dix-septième (17ème) jour, il y a une pause de 24 heures pour la prise des produits n°1 et 2.
Au 17ème jour, au niveau des flacons des produits n°1 et n°2, on constatera qu’il reste un fond dans chaque flacon qu’il faudra épuiser.
Le 18ème jour, on revient sur le produit n°1 de départ et si on n’a pas la totalité des trois (03) verres de talokpémi prévue pour la journée, on complète par le produit n°1 suivant ;
Le 19ème jour, on revient également sur le produit n°2 de départ et si on n’a pas la totalité des trois (03) verres de talokpémi prévue pour la journée, on complète par le produit n°2 suivant.

Produit n°3 qui est le désinfectant :
Le 17ème jour :
Le produit n°3 se prend le 17ème jour à jeun en une seule prise, le matin à 6 heures.
Attendre 10 heures du matin avant de prendre la bouillie de maïs, de mil au sucre ou au miel, soit après 4 heures de temps, afin de permettre au désinfectant qui est le produit n°3 de bien nettoyer la vessie et autres organes éventuels ;

NB : A ce niveau, il faudra éviter de prendre la bouillie de tapioca en lieu et place de la bouillie de maïs ou de mil.
A 15 heures, prendre un repas léger notamment « le moyo » à l’ »akassa » ;
A 19 heures voire 20 heures, prendre un repas normal à votre convenance.

Le 18ème jour :
Le 18ème jour, le patient reprend le traitement initial avec les produits n°1 et 2 pendant quatre (04) semaines en comptant à partir du 1er jour du traitement.
Toute consommation de produits qui suivrait, rentre dans le cadre de l’entretien.

3- Phase de l’entretien
Après avoir suivi la phase du traitement curatif, on passe obligatoirement à la phase de l’entretien pour confirmer l’achèvement des soins.
Les produits d’entretien de la Quatrième phase 1 et de la Quatrième phase 2 se prennent également de façon alternative comme suit, et deux (02) fois dans la journée jusqu’à terminer les flacons prescrits :

Produit de la quatrième phase 1
1petit verre de 40ml (talokpémi) à jeun le matin avant le petit déjeuner qui pourrait intervenir au moins 5 mn après ;
1 petit verre de 40 ml le soir avant le repas ;

Produit de la quatrième phase 2
1petit verre de 40ml (talokpémi) à jeun le matin avant le petit déjeuner qui pourrait intervenir au moins 5 mn après ;
1 petit verre de 40 ml le soir avant le repas ;

NB : La particularité pour les patients déjà opérés est que la dose de l’entretien peut être prorogée jusqu’à la guérison définitive compte tenu de certains patients qui ont déjà connu plusieurs médicaments avant de faire notre connaissance.

( 27 mars, 2017 )

Plus jamais la maladie de la prostate

Qu’est-ce que la prostate ?
La prostate est une glande qui se trouve uniquement chez les hommes. Elle a deux fonctions : elle secrète l’un des composants du sperme et joue un rôle de reproduction.
La prostate est don une glande et n’est pas en soi une maladie mais plutôt un appareil de reproduction que le président directeur général de l’Établissement Mondial « Plus Jamais la Maladie de la Prostate » (P.J.M.P) de Saint Antoine de Padoue appelle la Pompe à essence que l’on rencontre dans les véhicules à 2 ou à 4 roues.
Je veux signifier tout simplement que la prostate est notre pompe à essence dont tout homme est porteur potentiel.
Tenez-vous tranquille ! Cet appareil génital, cette pompe que nous appelons la prostate commence à se boucher petitement pendant (15) ans avant de se déclencher.
Je vous donne un exemple : vous prenez un sceau dans lequel vous puisez de l’eau que vous laissez pendant trois (03) jours avant usage.
Vous allez constater que l’intérieur du sceau devient gluant.
Je vous dirais que c’est la même chose et les mêmes effets à l’intérieur de nos prostates.
C’est cela qui constitue les difficultés des urines par rapport à ces dépôts qui s’accumulent à l’intérieur de nos prostates qui peuvent entraîner la mort à chacun des hommes.
Car, c’est la seule prostate qui joue le rôle de filtre pour filtrer les urines, en même temps de pompe pour assurer la bonne filtration des urines et du sperme.
En jouant tous ces rôles, les déchets s’accumulent petitement à l’intérieur de la glande (la prostate) et devient un amidon (gomman) bouchant la vésicule séminale et bloque les urines.
Dès cet instant, les difficultés commencent jusqu’au port de la sonde voire l’intervention chirurgicale que nous ne souhaitons pas pour les malades de la prostate dans notre Etablissement Mondial « Plus Jamais la Maladie de la Prostate » (P.J.M.P.) de Saint Antoine de Padoue où nous prônons : « Zéro Opération chirurgicale à l’endroit des malades de la prostate au Bénin et dans le monde entier. »

Qu’est-ce l’hypertrophie bénigne de la prostate ?

L’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) correspond à un phénomène naturel présent chez tous les hommes. Il s’agit d’une augmentation du volume de la prostate qui survient après 40 ans. Comme la prostate entoure l’urètre, canal par lequel passent l’urine et le sperme, l’augmentation du volume de la prostate peut induire une compression de l’urètre diminuant ainsi son diamètre. C’est uniquement quand la réduction de ce canal entraîne des symptômes gênants que l’hypertrophie bénigne de la prostate devient une maladie. 

Quelques symptômes de la maladie de la prostate ?
1. Vous avez la faiblesse sexuelle 
2. On urine plusieurs fois de jour comme de nuit 
3. A chaque envie de pisser, on pousse et cela fait mal 
4. Malgré la fréquence de l’urine, on n’arrive pas à vider la vessie 
5. Après avoir uriné, on constate encore quelques gouttes d’urines qui coulent dans le slip 
16. Si l’envie de pisser vous prend, et si vous ne vous empressez pas, vous courez le risque de vous mouiller davantage votre slip 
7. Ce qui peut vous empêcher de voyager sur une longue distance 
8. Vous avez l’épuisement total jusqu’à l’alitement 
9. Vous avez le rétrécissement du pénis et l’épuisement total du sperme 
10. Vous avez des selles difficiles 
11. Vous avez des douleurs lombaires et au niveau des testicules 
12. Vous avez des douleurs au bàs ventre qui vous empêchent d’uriner vous obligeant à presser le bas ventre avant d’obtenir quelques gouttes d’urines 
13. L’hémorroïde se déclenche à force de trop pousser 
14. Vous avez le vertige 
15. Vous avez la nausée 
16. Vous avez les maux des reins jusqu’à la dialyse 
17. Les tremblotes se déclenchent 
18. vous avez la dépression nerveuse et mentale
19. Vous avez la perte de mémoire
20. Vous avez la réduction de l’acuité visuelle 
21. Vous avez le manque d’appétit 
22. Vous avez l’asthénie sexuelle 
23. Vous avez l’œdème au niveau des pieds 
24. Vous avez des palpitations au niveau du cœur etc …

 

 

Posté par maitrezoe à 13:27 -  - Commentaires [0] - Permalien [#]
( 13 mars, 2017 )

CHANCE AUX JEUX DE Hasard

Vous ne gagnez jamais au jeux de hasard ? vous êtes pas chanceux ?
vous vous demandé comment faire pour attirer la chance aux jeux ? 
vous ne semblez jamais obtenir rien d’autre que de la malchance ? 

1- Un Lavage spirituel puissant
2- Formule magique des jeux de hasard

Vous avez pu observé que certaines personnes réussissent tout ce qu’ils entreprennent, ils gagnent aux jeux de hasard, ils sélectionnent les bons numéros du loto et ils obtiennent même les biens dont ils rêvent.

La réponse à toues ces questions est la Rituel pour chance en entreprise et aux jeux de hasard. Choisissez ce puissant rituel  et vous réussissez facilement.

Bouton Contact

Tel: +22995190669

Email: maitrezoe@yahoo.fr

 

|